2 années d’écritures, des km de doutes, 6 mois de studio intensif, 2 nuits blanches à la console analogique, elle est là ma première symphonie, c’est beau !